Prénom
Adresse électronique
Ville
Avez-vous été victime d'inceste ou d'agressions sexuelles durant votre enfance ?

A qui en avez-vous parlé en premier ?

Est-ce qu'on vous à cru ?

Avez-vous a aidé et soutenu ?

Avez-vous trouvé de l'aide pour vous héberger ?

Est-ce que vous avait suivi un parcours de soin ?

Si vous souhaitez, dites-nous en plus sur le parcours de soin.

Avez-vous porté plainte ?

Si vous avez porté plainte : combien de temps après ?

Votre affaire a été correctionnalisée ?

Est-ce que votre agresseur à été jugé/e ?

Avez-vous été reconnu victime par la justice ?

LIBRE

Quels effets sur votre comportement avez-vous remarqué ?

Quels sont les effets sur votre santé ?

Quels comportement à l'adolescence ?

Quels effets et comportements sur votre intimité et votre sexualité ?

Quel effets sur votre parcours de vie ?

Souhaitez-vous donner d'autres informations sur ce sujet ?

Quels effets et comportements sur votre intimité et votre sexualité ?

Pour valider vos réponses cliquez sur “Valider l’enquête”

Retour et analyse ; extrait du livre “La femme parfaite est une connasse !”

Il m’a fallut le temps de repos de deux mois après la première lecture de ce livre (que j’ai lu en 2h en période Covid-19) pour réaliser la portée plutôt amusantes de certains passages décriant-décriant dans la vie d’une femme. J’ai relus plusieurs fois des paragraphes et les thèmes et mots-maux utilisés ont fait leur “bonhomme de chemin” dans la réflexion-réflexion que cela à animé chez moi. Je tiens à vous le partager, tout d’abord aux femmes qui comme moi se reconnaitront surement à la lecture, puis aux hommes qui seront curieux j’espère !. Comprendront-ils le sens et la portée de ces recueils d’expériences de femmes qui parlent de leurs attitudes-habitudes envers les hommes !

En voici un premier extrait, chères et chers lecteurs je vous invite à jouer le jeu et à vous projeter dans l’exercice. Tous vos retours seront les bienvenus, pour partager et échanger…

J’attaque fort avec le sujet de la page 123 : “Faut-il coucher le premier soir ?”

Quelle femme ne s’est jamais posé la question ?

Quelle représentation “imaginaire ou pas” encours t’on encore à coucher le premier soir ?

Y a t”il un âge limite à ne plus se poser la question ?

Si on couche le premier soir, il ne nous rappellera pas ?

Je couche toujours le premier soir et je me pose même pas la question du “quand dira t’on” ?

Suivra “Mais au fait, pourquoi j’ai couché avec lui ?”…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.