Présenté et expliqué en 7 parties de 6 questions, c’est article vous propose d’explorer les questionnements des jeunes adultes avant et souvent durant la relation amoureuse.

1- A qui peut-on se confier pour parler de ses relations sexuelles ?

A toute personne avec qui on se sent libre, ce peut-être les soeurs, frères, ami(es) voir quelques fois les parents. A certains professionnels (médecin, animatrice(teur) EAV, conseillères en centre de planification, aux numéros verts (Fil Santé jeunes, info contraception). A un thérapeute de couple, un sexologue, un gynécologue si vous avez une douleur ou une gène.

2- Qu’est-ce que l’homosexualité ?

C’est l’attirance sexuelle entre deux personnes de même sexe. L’homosexualité se conjugue au féminin comme au masculin. Elle s’impose aux personnes. Il est souvent difficile de l’accepter. A l’adolescence et pendant l’âge adulte, on peut arriver à des pratiques homosexuelles sans être homosexuel.

3- Qu’est-ce que la frigidité ?

C’est ne pas éprouver de plaisir au moment des caresses et des rapports sexuels.

4- Lorsqu’une personne a été contrainte à une relation sexuelle (violée), aura-t’elle des difficultés à se remettre avec quelqu’un d’autre ?

La contrainte est toujours une chose négative, car celui qui le suit n’est plus “acteur” de son histoire, il devient “objet” de l’histoire de l’autre. Les conséquences qui peuvent en résulter sont :

1) La peur d’une nouvelle rencontre : difficulté à créer de nouveaux liens.

2) La répétition de la situation traumatique : la personne se repositionne en objet, et répond au désir de l’autre, au détriment de sien propre.

3) L’agressivité envers toute autre personne susceptible de contraindre à nouveau.

Cependant, si la personne a réfléchi sur la situation, a pu parler à quelqu’un ou à un professionnel, tout peut renaître, à nouveau

5) Est-ce que la cohabitation avec son copain ou sa copine change le couple ?

Oui, car il faut alors partager les bons et le mauvis moments. Il faut aussi accepter de voir l’autre comme il est,, et se montrer soi-même, sans fard.

S’il y a respect mutuel, la relation peut être encore plus profonde et vraie.

6) Comment savoir si un homme ou une femme nous aime vraiment ?

Si ces actes correspondent à ses paroles, s’il prend en compte le plaisir et le bonheur de l’autre, s’il vous rend encore plus vous-même et s’il(elle) semble heureux(se).

*Animatrice EAV –

Education à la vie affective, relationnelle et sexuelle +18 ans

Category
Tags

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.