Prénom
Adresse électronique
Ville
Avez-vous été victime d'inceste ou d'agressions sexuelles durant votre enfance ?

A qui en avez-vous parlé en premier ?

Est-ce qu'on vous à cru ?

Avez-vous a aidé et soutenu ?

Avez-vous trouvé de l'aide pour vous héberger ?

Est-ce que vous avait suivi un parcours de soin ?

Si vous souhaitez, dites-nous en plus sur le parcours de soin.

Avez-vous porté plainte ?

Si vous avez porté plainte : combien de temps après ?

Votre affaire a été correctionnalisée ?

Est-ce que votre agresseur à été jugé/e ?

Avez-vous été reconnu victime par la justice ?

LIBRE

Quels effets sur votre comportement avez-vous remarqué ?

Quels sont les effets sur votre santé ?

Quels comportement à l'adolescence ?

Quels effets et comportements sur votre intimité et votre sexualité ?

Quel effets sur votre parcours de vie ?

Souhaitez-vous donner d'autres informations sur ce sujet ?

Quels effets et comportements sur votre intimité et votre sexualité ?

Pour valider vos réponses cliquez sur “Valider l’enquête”

Si vous avez des enfants, ne vous disputez plus devant eux, ils se sentent coupables et culpabilisassent.

“Les enfants sont des êtres sans défense qui face aux disputes ou aux fortes discussions se sentent coupables et blessés”. Ne l’oubliez jamais !

Les enfants sont les personnes les plus vulnérables dans l’entourage familial, et c’est pour cela que chaque dispute ou conflit entre vous peut leur générer des problèmes de stress. Des confrontations qui affectent son comportement et son développement cérébral et cognitif, selon ce que montrent toutes les études réalisées à ce sujet.

Il est courant que des discussions surgissent au sein d’un couple, car il existe toujours des désaccords et des différences d’opinion qui engendrent des disputes où quand la communication n’est respectueuse !.

Le problème réside dans la manière dont on aborde ces affrontements : si cela se fait avec respect ou si l’on résout les disputes de manière à ce qu’une discussion se transforme en une bataille rangée.

Cependant, les discussions qui se font avec respect sont positives pour les enfants, car elles se transforment en un modèle pour gérer un désaccord. Un modèle qui va les construire et qu’ils reproduiront à l’âge adulte.

Parents vous êtes un modèle qui se grave dans l’inconscient de vos enfants.

Il est nécessaire de chercher à résoudre les “différends dans un lieu approprié, au calme, et si possible jamais devant les enfants, car ils se sentent mal et frustrés face à l’impossibilité de réagir. Comment le pourraient-il ? (Les enfants qui assistent régulièrement à de fortes disputes entre leurs parents ont plus de difficultés à faire face et à répondre à des situations difficiles).

Un stress continu chez l’enfant peut entraîner des problèmes dans son développement et son rendement cognitif. Ce qui peut supposer une diminution des capacités comme l’attention, la concentration et la résolution de conflits. Dans les foyers conflictuels où dysfonctionnels, les enfants ont un risque plus grand de développer ce type de problèmes.

Pour éviter ces situations face aux enfants, il est nécessaire de se calmer et de ne pas agir à chaud face aux attaques que nous percevons comme telles. Il est conseillé de traiter les sujets les plus délicats loin du regard des enfants, surtout quand le désaccord est prévisible, répété, habituel !

Loin d’être une situation exceptionnelle, je vois tous les jours des couples, des parents dans cette triste situation et croyez-moi ils en souffrent. Comme vous êtes aujourd’hui le modèle de vos enfants, vous aussi vous avez eu un modèle parental, et vous reproduisez inconsciemment des situations déjà vécues avec vos parents pensant que c’est la bonne façon de communiquer !

Ecoutez votre coeur, adoptez une nouvelle façon d’échanger avec l’autre même s’il y a différents de propos ou d’avis. Travaillez ces comportements inconscients pour qu’ils ne restent plus votre seul moyen de communiquer avec votre famille.

N’hésitez pas si vous avez des difficultés à affronter ou gérer vous conflits à vous faire aider par un thérapeute de couple ou thérapeute familial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.