Categories

Sans s’en rendre compte nous sommes devenus des étrangers. Pourquoi ?

Author
Comment
0
Share This

Il n’est pas rare de constater que des couples qui viennent en consultation dans mon cabinet soient dans une détresse telle qu’ils ne savent même plus par où commencer lorsque je leur demande ce qui les amène a venir me rencontrer ?

Souvent l’un ou l’autre me dit “Je viens pour lui faire plaisir, je n’ai rien à dire. Je vais très bien, c’est elle ou lui qui a des soucis. Je le/la laisse parler puis je verrais…”

Tout semble tellement confus et loin dans leurs mémoires qu’ils décrivent systématiquement des détails de situations anciennes souvent d’une dizaine d’années, des détails restés dans un coin de leur tête comme s’ils les avaient vécues hier, comme si ce qu’ils avaient ressenti alors décrivaient fatalement le comportement de l’autre au quotidien.

Tout semble se mélanger et provoquer une sacrée pagaille mentale ; beaucoup m’ont dit “je ne le/la reconnais plus, il/elle a changé, ce n’est pas de cette personne que je suis tombé amoureux…”
Je perçois une colère telle parfois en eux que l’amour qui les lie encore est invisible.

Leurs émotions exaspérées par de récurrentes disputes futiles les empêchent littéralement d’avancer l’un vers l’autre, creusant ainsi encore plus profond le faussé qui les sépare.
La communication est devenue impossible car chacun veut tirer la couverture à soi, n’importe quel sujet du quotidien déclare une guèguerre des mots inappropriés, décalés, blessants.
J’entends alors : “Je ne cherche pas a avoir raison mais je veux qu’il/qu’elle me comprenne…”

L’un est l’autre cherche à prioriser et imposer son avis, point de vue ou même décisions sans intention de savoir si cela ne dérange pas l’autre, sans mettre en place une action de partage bienveillant et respectueux. Le respect qui devrait résulter des sentiments amoureux a disparu. Sans s’en rendre compte ils sont devenus des étrangers.

Mon rôle est de les reconnecter l’un à l’autre tout doucement, tout d’abord en leur faisant conscientiser l’action qu’ils ont réussi à faire en venant ensemble me rencontrer. Que si leurs volontés de sauver leur couple sont sincères, ils vont d’abord devoir tomber les armes avec lesquelles ils se protègent l’un de l’autre.

Le bonheur et avant tout un choix personnel en toutes choses et il est contagieux lorsqu’il est aimablement partagé.

D’autres choisissent la tristesse, la rancune, la mélancolie, la colère et l’ennui. D’autres se donnent la chance de se faire aider et accompagner pour se reconnecter à la personne qu’il était avant de devoir inconsciemment creuser avec l’autre le faussé qui va les éloigner et détruire avec acharnement tout ce qu’ils ont joyeusement et volontairement créer ensemble, comme fonder une famille !

Le couple est devenu un état de consommation périssable. Très peu de couples trouvent la force de se battre contre eux même, pour lâcher les armes qu’il pointe sur l’autre pour se protéger, pour ne pas souffrir.

On sait tous très bien que l’amour peut pousser certains à commettre des folies ! Mon idée est de vous pousser à faire des folies réparatrices et réconciliatrices. Votre mission : réapprendre à communiquer pour partager, aimer et grandir ensemble.

Au plaisir de vous rencontrer !

Randal Do

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'est pas rare de constater que des couples qui viennent en consultation dans mon cabinet soient dans une détresse telle qu'ils ne savent même plus par où commencer lorsque je leur demande ce qui les amène a venir me rencontrer ? Souvent l'un ou l'autre me dit "Je viens pour lui faire plaisir, je n'ai rien à dire. Je vais très bien, c'est elle ou lui qui a des soucis. Je le/la laisse parler puis je verrais..." Tout semble tellement confus et loin dans leurs mémoires qu'ils décrivent systématiquement des détails de situations anciennes souvent d'une dizaine d'années, des détails restés dans un coin de leur tête comme s'ils les avaient vécues hier, comme si ce qu'ils avaient ressenti alors décrivaient fatalement le comportement de l'autre au quotidien. Tout semble se mélanger et provoquer une sacrée pagaille mentale ; beaucoup m'ont dit "je ne le/la reconnais plus, il/elle a changé, ce n'est pas de cette personne que je suis tombé amoureux..." Je perçois une colère telle parfois en eux que l'amour qui les lie encore est invisible. Leurs émotions exaspérées par de récurrentes disputes futiles les empêchent littéralement d'avancer l'un vers l'autre, creusant ainsi encore plus profond le faussé qui les sépare. La communication est devenue impossible car chacun veut tirer la couverture à soi, n'importe quel sujet du quotidien déclare une guèguerre des mots inappropriés, décalés, blessants. J'entends alors : "Je ne cherche pas a avoir raison mais je veux qu'il/qu'elle me comprenne..." L'un est l'autre cherche à prioriser et imposer son avis, point de vue ou même décisions sans intention de savoir si cela ne dérange pas l'autre, sans mettre en place une action de partage bienveillant et respectueux. Le respect qui devrait résulter des sentiments amoureux a disparu. Sans s'en rendre compte ils sont devenus des étrangers. Mon rôle est de les reconnecter l'un à l'autre tout doucement, tout d'abord en leur faisant conscientiser l'action qu'ils ont réussi à faire en venant ensemble me rencontrer. Que si leurs volontés de sauver leur couple sont sincères, ils vont d'abord devoir tomber les armes avec lesquelles ils se protègent l'un de l'autre. Le bonheur et avant tout un choix personnel en toutes choses et il est contagieux lorsqu'il est aimablement partagé. D'autres choisissent la tristesse, la rancune, la mélancolie, la colère et l'ennui. D'autres se donnent la chance de se faire aider et accompagner pour se reconnecter à la personne qu'il était avant de devoir inconsciemment creuser avec l'autre le faussé qui va les éloigner et détruire avec acharnement tout ce qu'ils ont joyeusement et volontairement créer ensemble, comme fonder une famille ! Le couple est devenu un état de consommation périssable. Très peu de couples trouvent la force de se battre contre eux même, pour lâcher les armes qu'il pointe sur l'autre pour se protéger, pour ne pas souffrir. On sait tous très bien que l'amour peut pousser certains à commettre des folies ! Mon idée est de vous pousser à faire des folies réparatrices et réconciliatrices. Votre mission : réapprendre à communiquer pour partager, aimer et grandir ensemble. Au plaisir de vous rencontrer ! Randal Do